Promouvoir le mieux-être numérique et une utilisation équilibrée des écrans dans la nouvelle année

Si vous avez eu la chance de prendre une pause avec votre famille durant les Fêtes, vous vous êtes probablement demandé si vous passiez trop de temps devant l’écran à un moment ou à un autre. Quand l’école des enfants, leurs activités parascolaires et votre travail ne vous accaparent pas totalement, il peut être facile de vous laisser absorber par les médias sociaux, les vidéos YouTube et les jeux vidéo. Mes enfants ont certainement passé plus de temps devant l’écran pendant les Fêtes qu’ils ne le font d’habitude – ma fille ne se lasse jamais des vidéos de « slime » et d’astuces pour faciliter la vie, et mon fils veut toujours jouer une partie de NHL 19 de plus contre son père sur la Xbox.

Bien qu’il soit quasiment impossible d’éviter les écrans dans notre monde connecté – ne vous sentez pas coupable de céder à l’envie de regarder vos films de Noël favoris, de suivre le parcours du père Noël ou de communiquer par Facetime avec votre famille éloignée – voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour gérer efficacement votre temps d’utilisation, et quelques conversations à avoir pour vous assurer que la technologie ne nuit pas au bien-être de votre famille, même après les Fêtes.

Afin de lancer la conversation, remplissez le questionnaire « Votre relation avec la technologie est-elle saine? » de TELUS Averti pour mieux connaître vos habitudes en matière de temps d’écran. Si vous pensez qu’il peut s’agir d’un problème dans votre famille, ou si vous cherchez une résolution du Nouvel An qui pourra s’appliquer à toute la famille, lisez ces quelques conseils de TELUS Averti afin de mieux gérer le temps d’écran.

  1. Encouragez vos enfants à observer quand, où et pourquoi ils utilisent les écrans. Si votre enfant prend son appareil pour l’utiliser, demandez-lui ce qu’il veut en faire. Si sa réponse n’est pas claire (comme voir le pointage final de la partie de hockey ou les prévisions météo avant de sortir), rappelez-lui qu’il doit avoir une raison pour utiliser son appareil.
  2. Lorsque les membres de votre famille ont atteint leur limite de temps d’écran, proposez-leur des moyens de transposer les activités en ligne dans le monde réel. Par exemple, quand ma fille regarde trop de vidéos de « slime », je l’aide à arrêter en l’invitant à fabriquer ses propres créations dans la cuisine. Mon fils aime quant à lui dessiner ses gardiens préférés de la LNH devant leur filet. Si vous avez un horaire familial, envisagez d’ajouter le temps d’écran dans des plages horaires à côté des activités concrètes, comme le jeu à l’extérieur, les devoirs et les loisirs en famille. Vous enseignerez ainsi aux enfants à gérer le temps d’écran et à établir un équilibre avec les autres activités.
  3. Apprenez à vos enfants à différencier les activités en ligne enrichissantes des activités en ligne abrutissantes, et orientez-les vers des activités dont les effets sont positifs. Les activités enrichissantes procurent une valeur et un sentiment de bien-être. Par exemple, elles peuvent nous permettre de développer une nouvelle compétence – mes enfants apprennent à programmer en créant des animations et des jeux simples sur Scratch, un site web de programmation populaire pour les enfants. Quant à elles, les activités abrutissantes, comme nous comparer sur les médias sociaux, consulter sans arrêt ses comptes en ligne pour ne rien manquer de ce qui se passe ou poursuivre une série de snaps consécutifs sur Snapchat, nous vident, nous stressent ou nous rendent malheureux.
  4. Donnez l’exemple. Les enfants apprennent par l’exemple. Ils pourraient contester la limite de temps d’écran que vous imposez pour leur mieux-être si vous ne la respectez pas vous-même. Efforcez-vous de restreindre votre propre temps d’écran et de ne pas utiliser vos appareils pour rien. Par exemple, lorsque vous utilisez un appareil en présence de vos enfants, assurez-vous qu’ils savent pourquoi vous le faites (dites-leur « Je vérifie votre rendez-vous chez le dentiste dans mon calendrier. » ou « Je vais envoyer un petit courriel pour le travail. ») N’apportez pas votre téléphone à table et ne l’utilisez pas lorsque vous allez vous coucher. Ainsi, vos enfants seront peut-être plus enclins à adopter ces comportements.

Les activités à l’écran ont leur place à certains moments, mais il est préférable de s’y adonner avec modération, peu importe l’âge. Lisez les conseils de TELUS Averti « Gérer les écrans dans votre maison » pour mieux limiter le temps d’écran dans votre famille et apprendre à en faire une utilisation positive.